fbpx

Entretien et coloration bio des cheveux : ce qu’il faut savoir

Il peut tous nous arriver d’avoir une envie soudaine de changer de tête ! Blonde, brune, rousse, pourquoi ne pas découvrir quelle couleur de cheveux met le mieux en valeur votre peau et laquelle vous donne ce look que vous voyez dans les magazines ? Colorer ses cheveux, c’est aussi la solution si vous avez envie d’essayer une autre couleur pour faire craquer votre amoureux, ou si vous avez horreur de ces mèches blanches qui se mêlent innocemment à votre belle crinière. Découvrez dans cet article ce que vous devez savoir sur la coloration bio et sur l’entretien de vos cheveux !

La coloration bio pour vos cheveux

De quoi s’agit-il ?

Ici, nous allons nous focaliser sur la toute dernière tendance : la coloration bio pour vos cheveux. Il s’agit d’une solution différente de celles dont on entend parler le plus souvent en ceci qu’elle est faite à base d’ingrédients naturels extraits à partir de plantes.

Il est souvent dit que tout ce qui est naturel n’est pas forcément sain, mais c’est le cas ici : il s’agit de colorants pour cheveux dérivés de plantes tinctoriales. Et vous serez ravie de savoir que cette composition est entièrement dépourvue d’ammoniaque ou d’ingrédients chimiques susceptibles d’irriter votre cuir chevelu.

Si vous voulez retrouver votre coloration naturelle et faire disparaître ces quelques mèches blanches, vous pouvez songer à utiliser ce type de coloration pour vos cheveux afin de retrouver la coiffure de votre jeunesse tout en apportant à vos cheveux fragilisés un soin en plus !

Quelle couleur et quelle gamme pour vos cheveux ?

Les nuances proposées varient du blond au noir indigo.

Peu importe que votre choix se porte sur un henné ou une coloration végétale bio pour cheveux, vous pourrez obtenir une belle finition, tout en gardant à l’esprit que ce type de coloration n’éclaircit pas les cheveux. Vous ne pourrez qu’employer une teinte plus foncée que celle que vous portez déjà !

coloration bio

Côté gammes, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez essayer la coloration bio Khadi fabriquée en Inde. Issue de poudres ayurvédiques, elle colore les cheveux à la perfection (votre voisine fouineuse n’y verra que du feu !), et cela même s’il s’agit de cheveux gris ou blancs. La coloration végétale au henné Hennedrog pourrait tout aussi bien convenir pour colorer des cheveux blancs, de même que la coloration sans ammoniaque Biokap facile à appliquer et dont les résultats sont rapidement visibles. Ce ne sont là que des exemples et de nombreuses autres gammes n’attendent que vous pour sublimer vos cheveux tout en les respectant.

Comment entretenir sa coloration bio pour cheveux ?

Tout d’abord, vous devez éviter tout lavage dans les soixante-douze heures après votre coloration et il est même préférable de limiter la fréquence des lavages au shampoing afin d’éviter une altération précoce de la brillance.

Il est d’ailleurs recommandé de s’en tenir à deux lavages par semaine tout au plus, si possible avec des produits de la gamme de votre colorant !

Quant au délai entre deux applications, cela dépendra entièrement de vos cheveux, même si nous vous recommandons un intervalle de trois semaines. S’il s’agit de cheveux blancs, il est préférable de les colorer en deux étapes ; n’oubliez pas de laisser reposer plus longtemps pour obtenir le meilleur effet.

L’entretien général des cheveux

Le lavage des cheveux : quelle fréquence ?

Généralement, quand on parle de lavage des cheveux, la plupart des gens s’imaginent qu’il s’agit surtout d’enlever les saletés : c’est le cas, mais c’est également l’occasion d’éliminer l’excès de sébum, la poussière qui se dépose lors de vos sorties en ville, les divers polluants atmosphériques ou encore tout simplement la sueur.

Le lavage fréquent est généralement conseillé aux cheveux gras, avec cependant une limite de quantité, car un lavage excessif induit la production réactive d’encore plus de sébum !

D’ailleurs, d’après plusieurs études, nous nettoyons trop souvent nos cheveux, et ceci a pour conséquence une irritation du cuir chevelu qui se solde généralement par un cheveu gras ou au contraire une chevelure encore plus sèche et donc plus cassante. Ce n’est certainement pas ce que nous souhaitons !

Si vous n’avez pas l’habitude d’aller à la salle de gym tous les jours ou de faire quotidiennement des longueurs dans votre piscine, il est tout à fait inutile de vous laver les cheveux tous les jours.

cheveux bio coloration

D’ailleurs, saviez-vous que si vous avez les cheveux crépus ou bouclés, il n’est absolument pas utile de les laver plus de quatre à six fois par mois ? Étonnant, n’est-ce pas ? On vous explique : ce type de cuir chevelu ne produit presque pas de sébum, et sa structure rend le cheveu peu perméable aux soins. C’est pourquoi il faut surtout le nourrir avec de nombreux masques très gras, des revitalisants à sec ou encore des sérums.

Il est indispensable pour les cheveux « afro » de passer par les étapes après-shampoing (dont nous reparlerons un peu plus loin !) et masque nourrissant. Souvenez-vous également d’éviter les shampoings irritants (prenez conseil chez votre esthéticienne).

Prendre soin de ses cheveux : l’après-shampoing

Après le lavage des cheveux, il ne faut surtout pas négliger l’après-shampoing ! Pour les cheveux normaux, cette étape n’est pas nécessaire, mais pour les cheveux secs, colorés ou abîmés, elle est tout à fait indispensable pour donner du volume à votre chevelure.

Dans ce cas, il est conseillé de choisir des après-shampoings hydratants, à base d’acides gras essentiels. Si possible, complétez cette routine avec un baume nourrissant sans rinçage, vos cheveux vous remercieront et vous risquez de vous arrêter devant chaque miroir que vous verrez sur votre chemin.

Toutefois, ce soin reste superficiel, et si vous désirez chouchouter vos cheveux en profondeur, optez plutôt pour un masque dont la composition dépend du type de cheveux et du problème particulier que vous souhaitez traiter. Le masque s’applique sur des cheveux humides et démêlés, en quantité suffisante pour imbiber chaque cheveu. Il faut en appliquer sur les pointes pour les masques destinés à renforcer ou nourrir, et sur le cuir chevelu si le but est de vous débarrasser des pellicules et du sébum excessif.

Attention ! Le masque n’est pas à réaliser tous les jours, mais plutôt quelques fois par mois voire par an selon les besoins de vos cheveux. Encore une fois, rien n’est bon excès, il vous faut surtout être attentive aux besoins de votre chevelure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page

Pin It on Pinterest