fbpx

Est-ce que les sels d’aluminium présents dans les déodorants sont néfastes pour notre organisme?

Deux spécialistes donnent leur avis sur les sels d’aluminium et l’aluminium dans les déodorants :

 

Michaela Arens-Corell, Directrice du Département médical et scientifique de Sebapharma GmbH & Co KG
Il y a toujours des discussions au sujet de la présence d’aluminium dans les déodorants et les conséquences sur le corps, mais jusqu’à présent aucun risque n’a été scientifiquement prouvé. Cependant cela peut causer une irritation voire une inflammation de l’aisselle d’une personne à la peau sensible. Pour ceux qui préfèrent ne pas prendre le risque, il existe également des déodorants sans sels d’aluminium, comme par exemple les déodorants de sebamed. Cependant, ils n’affectent pas le flux de sueur donc les aisselles seront quand même humides et il peut y avoir des apparitions de tâches de sueurs. Cependant le déodorant fait son effet puisqu’il limite les odeurs des bactéries de la peau qui inhibent les substances odorantes. C’est donc une bonne alternative pour les peaux sensibles.

Birgit Huber, Responsable du service beauté, IKW
Les consommateurs peuvent continuer d’utiliser en toute sécurité les produits cosmétiques contenant des sels d’aluminium. Après étude scientifique des données connues par l’IKW, on peut en déduire que l’utilisation quotidienne normale d’anti transpirants reste dans la dose hebdomadaire tolérée. Ceci est valable également pour l’application du déodorant sur les peaux rasées. Lorsque l’on rase ses aisselles on retire seulement une petite partie de l’épiderme supérieure de la peau, selon les résultats de l’IKW. Ceci correspond à la quantité de particules de peau, qui est habituellement abrasée par le corps au cours d’une journée. Contrairement à l’opinion exprimée dans divers articles de presse, il n’existe aucun lien scientifiquement prouvé entre l’utilisation d’anti transpirants et le développement des cancers du sein. Ceci est confirmé par des scientifiques et des institutions indépendantes – entre autres le Centre allemand de recherche contre le cancer. Les risques évoqués ne sont pas justifiés.

Source texte: beautypress.fr
 

A titre personnel, je réserve les déodorants avec aluminium aux moments rares où ils sont nécessaires (réunion stressante) et le reste du temps je privilégie une peau propre lavée et un vêtement en coton naturel.
En effet je préfère rester vigilant vis à vis d’un élément, certes naturel, mais dont l’effet sur le corps est néfaste si ingéré (lors du pschitt) ou immiscé sous la peau (après un rasage un peu intense).

Jeff

Et vous ? quel est votre avis ?

 

Partagez avec Amour ♥ : Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+

One Reply to “Est-ce que les sels d’aluminium présents dans les déodorants sont néfastes pour notre organisme?”

  1. Je viens de tester le bicarbonate de soude alimentaire 🙂 résultat parfait des la première utilisation ! Même après des journées actives ! Demain je teste sans ajouter un petit pshitt d Ushuaia vanille (sans aluminium)… Affaire à suivre merci pour ces articles très intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.