la cosmétique naturelle change : le vert est il bon ?

C’était déjà cool avant, maintenant c’est carrément tendance ! La cosmétique naturelle a depuis longtemps quitté son éco-image poussiéreuse. Mais à quel point le vert est-il bon ? on vous éclaire sur ce que les cosmétiques naturels peuvent vraiment vous apporter.

De plus en plus d’adeptes des soins naturels

La conquête de la santé et de la durabilité est devenue un cadre de vie pour beaucoup de gens, ce qui a une influence décisive sur le comportement des consommateurs. Les consommateurs contrôlent ce qu’ils mangent, ce qu’ils achètent et même ce qu’ils appliquent sur leur peau et sur leurs cheveux.
Dans le passé, les produits naturels et écologiques faisaient partie du marché de niche.
Aujourd’hui, la consommation responsable est une bonne chose et est même devenue une tendance à part entière !
Ce blog beauté vous aide par ses tests et avis sans tabou: nous disons ce que contient réellement votre pot de crème ou votre gel douche, nous donnons un ou des avis sans craindre de dire la vérité.

quels soin visages favoris naturel bio

Le vert n’est pas forcément naturel

Jusqu’à présent, il n’existe pas de définition uniforme et valable sur le plan international des cosmétiques naturels. Le terme n’est pas non plus protégé par la loi. Cela offre de nombreuses possibilités d’interprétation – des descriptions florales et un emballage faussement écolo peuvent induire le consommateur en erreur et faire passer un produit lambda pour du naturel.
L’acheteur ne reçoit une certitude réelle sur le produit que s’il respecte les labels de qualité reconnus tels que NaTrue, BDIH et Ecocert. Ceux-ci vérifient si aucun ingrédient synthétique n’a été utilisé. De plus, ils étudient quelle proportion d’ingrédients provient d’une agriculture biologique. D’autres labels tels que Leaping Bunny, réglementent les produits sans expérimentation animale.
Il faut donc quelques connaissances de base ainsi qu’un regard en détail sur l’emballage pour reconnaître les produits de cosmétiques naturels authentiques.
Puis est arrivé fin Septembre une norme iso vite décriée par les labels garants du vrai naturel : la norme cosmétiques naturels ISO 16128 (détails à lire ici)
Des évolutions devraient voir le jour prochainement.

Un secteur en plein essor
La cosmétique naturelle s’est fortement développée ces dernières années. Alors que les soins naturels étaient au début associés à des consistances collantes et des odeurs inhabituelles, il n’y a désormais plus de différence avec les cosmétiques conventionnels.
Maintenant, les cosmétiques naturels existent sous toutes les formes : qu’il s’agisse de crème, de gel, de liquide, de lait ou de lotion – le choix des produits naturels ne laisse rien à désirer. L’offre s’adresse à différents types de peau et de besoins.
De la peau mixte à la peau masculine en passant par la peau sensible, vous trouverez le produit qui vous correspond.
Par exemple Egotopie propose des cosmétiques naturels et aux ingrédients Bio, pour les hommes et les femmes.
Tout comme la marque de soins Bretons Ho Karan à l’huile de Chanvre.
La marque biosecure propose même du bio à tout petit prix, preuve que soin naturel et démocratisation sont en route.

Texte : BeautyPress.fr et Jeff du blog beauté geribook
Images : Pexels

Summary
la cosmétique naturelle change : le vert est il bon ?
Article Name
la cosmétique naturelle change : le vert est il bon ?
Description
C’était déjà cool avant, maintenant c’est carrément tendance ! La cosmétique naturelle a depuis longtemps quitté son éco-image poussiéreuse. Mais à quel point le vert est-il bon ? on vous éclaire sur ce que les cosmétiques naturels peuvent vraiment vous apporter.
Author
Partagez avec Amour ♥ : Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+

2 commentaires sur “la cosmétique naturelle change : le vert est il bon ?

  1. J’ai acheté du bio et du naturel et quand je vois qu’ils comportents :
    Le conservateur de synthèse Methylchloroisothiazolinone, très problématique, car potentiel allergisant très élevé et son cousin Methylisothiazolinone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.