Et Dieu créa le beautyblender® Je teste l’original #BeautyBlender 3


Il y a parfois des produits qui vous semblent tellement originaux qu’ils en deviennent improbables et souvent la 1ère pensée qui vous vient est : « hi hi euuuuh mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?? ». Ce fût le cas pour moi lors de ma 1ère rencontre avec le Beauty Blender J

J’avais déjà vu passer pas mal d’articles vantant les mérites de cet  accessoire de maquillage dit « révolutionnaire »  qui affole une grande partie de la blogosphère depuis 1 ou 2ans déjà.

Pensant qu’il s’agissait plus d’un gadget inutile que d’un must have je n’y ai pas prêté attention plus que ça. Peut-être aussi parce que je ne suis pas utilisatrice quotidienne de fond de teint, bref je n’y voyais pas grand intérêt.

Et bien quelle erreur !  Je peux affirmer aujourd’hui que cette petite éponge rose toute mignonne est clairement un indispensable make-up et cache bien son jeu.

Et Dieu créa le beautyblender®

Retour sur mon expérience :

 Je teste l'original #BeautyBlender

Le beauty blender est une éponge en forme d’œuf, sans latex, non allergène et sans odeur (ouf) qui permet d’appliquer son fond de teint de façon homogène et quasi professionnelle.

L’éponge s’utilise mouillée ce qui permet de moduler la couvrance pour obtenir un fini plus ou moins nude/couvrant selon l’effet recherché. Le plus simple est de regarder quelques tutos sur YouTube avant la 1ère utilisation. A noter que le beauty blender est fourni avec un petit savon spécifique pour bien le nettoyer après chaque utilisation et ainsi prolonger sa durée de vie.

Pour commencer, l’éponge doit s’utiliser mouillée, elle gonfle alors jusqu’à atteindre environ 2x son volume initial :

Pour ce faire, passez la quelques secondes sous l’eau froide ou tiède et pressez l’excédent afin qu’elle soit imbibée mais pas trop. Le mieux selon moi est d’utiliser une bombe d’eau thermale (Bioderma pour moi).

Ensuite, prélevez un peu de fond de teint préalablement posé sur votre main et appliquez sur le visage. Pour que le rendu soit niquel il faut tapoter la matière sur la peau et non pas l’étaler en appuyant car cela peut faire des traces. Le mieux étant de faire quelques tests avant pour voir quel est le meilleur rendu selon votre type de peau et l’effet recherché.

Le bout pointu de l’éponge permet d’accéder aux endroits plus difficiles tels que le coin de l’œil et les contours du nez.

Une fois terminé, lavez l’éponge à l’eau      u tiède avec le petit savon fourni, cela fonctionne très bien. Puis laissez la sécher complètement avant de la remettre dans sa boite.

Bilan : Véritable coup de cœur à la limite du coup de foudre ! Au départ sceptique, je suis désormais totalement conquise J

Ce qui a justement fait toute la différence et m’a totalement bluffée c’est la possibilité de l’utiliser avec d’autres produits que le fond de teint (BB crème, CC crème ou même anti cernes et correcteurs) et le rendu est vraiment impeccable et naturel. Vraiment, je ne peux que vous conseiller de le tester !


En résumé :

Point positif :

Facilité d’utilisation et d’entretien

Rendu et couvrance  modulable

Durée de vie

Look

Point négatif :

Peut-être un peu plus long à appliquer qu’avec un pinceau ou à la main (mais le rendu est nettement différent)

PASCALINE




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Et Dieu créa le beautyblender® Je teste l’original #BeautyBlender

  • Anais Farso

    J’ai d’abord acheté un fake, nettement moins cher chez Kiko. Qui ne m’a pas convaincue je doit dire. Puis j’ai investis 16 euros dans le vrai et là … tout change!!
    Un fond de teint ne couche ultra fine te unie partout pour une peau qui parait naturelle.
    Sautez sur l’original les filles!!!