Revenir aux cosmétiques naturels et cosmetic guru 1


C'est un fait, la tendance actuelle est de revenir au naturel. Les femmes d'aujourd'hui aiment la nature dans leurs assiettes, elles aiment la porter en optant pour des textiles à base de matières les plus naturelles possibles, et bien sûr, elles aiment puiser dans la nature tout ce qui les rendra belles.

C'est une nouvelle exigence qui se développe, une nouvelle vigilance quant aux aliments que l'on consomme et aux cosmétiques que l'on utilise. Un désir de préserver son capital santé et de se faire du bien, une sorte de bienveillance envers soi-même que les générations précédentes n'avaient peut-être pas. Une nouvelle conscience également, que la nature nous est bénéfique, mais que nous devons aussi la préserver et la valoriser.

Et quoi de mieux, pour rendre à la nature ce qu'elle nous a donné, que de l'employer à s'embellir ?

Désormais, les masques et les soins du visage, les produits nettoyants, nourrissants et hydratants, les soins pour le corps, le maquillage, les shampoings, tout se veut le plus naturel possible.

A base de plantes, de minéraux, de sels de mer, de sable, d'argile, de sève, bref de tout ce que l'homme n'a pas touché ou presque, et qu'il se contente simplement de cueillir ou de ramasser et de conditionner dans un emballage, naturel lui aussi et recyclable, bien entendu.

Les marques l'ont très bien compris. Le 100 % naturel est une plus-value incontestable.

Que ce soit Yves Rocher, avec ses produits à base de plantes cultivées dans la région même de la fabrication des produits, que ce soit bareMinerals, qui incorpore des minéraux dans ses produits ou encore Officina, dont la fondatrice, biologiste, est une spécialiste des petites potions aux huiles essentielles, la cosmétique végétale a le vent en poupe. La dernière tendance, ce sont les produits faits main, pour des marques comme Lush, par exemple. Certaines marques surfent sur la tendance de la vague verte pour développer des produits qui seront plus en accord avec les attentes des consommatrices.

L’émergence d’une conscience écologique ces dernières années fait que de plus en plus d’entre nous font très attention à ce qu’elles se mettent sur le visage, et les marques n’ont pas le choix que de s’adapter en conséquence.

Par ailleurs, certaines marques proposent même des fiches savoir-faire qui vous expliquent, étape par étape, comment élaborer vous-même vos mélanges.

Il existe également des ateliers où chacune peut acquérir l'art de concocter elle-même ses propres recettes de beauté. Un peu comme le faisaient nos grands-mères. Une tendance sur laquelle surfent de nombreux sites spécialisés dans les cosmétiques comme surmon.36ca, mais aussi de nombreuses bloggeuses et vloggueuses (vidéo bloggeuses) sur YouTube. Certaines d’entre-elles ont atteint une telle popularité et bénéficient d’une telle influence qu’elles ont acquis le titre de « cosmetic guru », comme Michelle Phan ou Miss Glamorazzi. De nos jours, internet regorge de ces nombreuses vidéos et tutoriels qui vous permettent d'apprendre à vous mettre en valeur. Il n’a jamais été plus facile d’apprendre à se mettre en valeur de manière amusante et ludique. Et aussi, parce qu'on est toujours fières de développer de nouvelles compétences, et que, rien que cette fierté-là vous rend tout de suite très belles. Naturellement.

VENEZ DISCUTER DONNEZ VOS AVIS EN COMMENTAIRE

Zoé pour le blog beauté Geribook


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Revenir aux cosmétiques naturels et cosmetic guru